Encore une petite question ?

 
1Je n'ai pas encore les idées claires sur ce que je veux faire / j'hésite entre plusieurs projets, la School peut-elle m'aider ?
La School t’aide à structurer ton projet avec une démarche, un cadre, une cadence, qui permettent d'avancer pas à pas dans l'inconnu. Les 10 sessions aident à sortir du flou artistique en te projetant, avec méthode, dans l'action et l'expérimentation.

Si tu hésites entre plusieurs idées à mûrir, tu peux en choisir une pour avancer dans la méthode et évidemment appliquer les principes à n'importe quel autre projet.
2Qu'est-ce que la School va m'apporter ?
D'abord une méthode, inspirée du Lean Startup et du Design Thinking, qui permet d'avancer concrètement sur ton projet, avec une approche centrée client de type essai/erreur.Tu vas devoir tester ton idée, la confronter aux clients potentiels, et parfois te tromper. L’échec fait parti du processus ! Alors autant se tromper le plus vite possible pour mieux réussir ensuite.

Ensuite la School va te poousser à l'action pour sortir de la paralysie analytique : réfléchir c'est bien mais il ne faut pas que ça t'empêche d'agir. Surtout qu'aucune des réponses à tes questions ne se trouvent dans ton ordinateur (ai-je la bonne idée ? Vais-je pouvoir gagner ma vie avec ? Suis-je capable de toucher le bon marché ? Etc.). A la School tu vas agir pour apprendre tout ce que tu dois savoir de tes clients.

La School t'apportera aussi de la culture générale, de la culture entrepreneuriale, des exemples et des retours d'expérience d'entrepreneurs qui sont passés par les mêmes étapes que toi.

Enfin, la School c'est aussi une promo (en général une vingtaine d'entrepreneur(e)s par saison qui est là pour te challenger, te soutenir, te donner des contacts et partager aussi toute son expertise). La School est devenue en quelques mois LA communauté apprenante des entrepreneurs du Grand Ouest prête à te soutenir et à t'aider.
3Quels profils ont les personnes qui viennent à la School ?
Le point commun des 100+ personnes déjà passées par le programme, c’est le besoin d’être accompagnés mais aussi challengés dans leur démarche d’entrepreneur.
En ce qui concerne l’état d’avancement du projet, certains viennent avec l’envie d’entreprendre mais pas d’idée (ou bien plusieurs idées) : ils viennent à La School pour se tester, évaluer le risque de se lancer et franchir le cap.

D’autres viennent avec une idée, à laquelle ils ont souvent déjà bien réfléchi, et veulent “passer la seconde”pour concrétiser leur projet plus rapidement, faire les choses dans le bon ordre, éviter les erreurs classiques.

Enfin, il y a également des projets plus matures, avec des premiers clients, mais qui sont en recherche d’inspiration et de culture entrepreneuriale. Ceux-là ont besoin de consolider les bases pour pouvoir passer à l’étape suivante : mettre en place la meilleure stratégie pour améliorer le produit/service, avoir plus de traction, consolider l’offre, s’adresser aux bons segments clients : d’une manière globale, faire les bons choix dans cette grande aventure !
4Pourquoi 10 sessions (et pas plus / moins ?)
Dix sessions c'est ce qu'il faut pour t'accompagner sur les premiers kilomètres, t'amener de l'idée aux premiers clients… Normalement, à la fin de la School, tu auras compris qui sont tes clients, quelle est ta proposition de valeur et comment tu peux réaliser la première étape de ton projet.

C'est à toi de poursuivre, et tu auras acquis les bons réflexes pour le reste du chemin (le client, le client, le client!).

Enfin, La School ce n'est pas que 10 sessions… il y a des événements "bonus" ouverts en priorité aux Schoolers : une session de coaching individualisé, une session en partenariat avec le Wagon, la soirée annuelle de la School, le Summercamp… bref, on ne se quitte pas comme ça !
5Vais-je travailler sur mon projet ou sur un projet fictif ?
Tu vas travailler sur ton projet ! Même s'il n'est qu'à l'état d'idée ! S'il est plus avancé, tu devras sans doute remettre en question certaines certitudes… car nous sommes tous très amoureux de nos idées mais cela ne suffit pas pour réussir :)

Occasionnellement, tu travailleras aussi en atelier en groupe sur les projets des autres Schoolers. Ça permet à chacun de se détacher un peu de son idée et d’aider les autres en partageant ses idées, son expérience, sa culture !
6Quels sont les points forts de la School ?
L'action: tu ne trouveras nulle part ailleurs un programme qui te fera avancer si vite sur ton projet

La convivialité (chaque session se termine par un apéro dinatoire :))

La communauté : venir à La School, c’est intégrer une grande famille d’entrepreneurs toujours prêts à échanger, s’entraider, partager, soutenir, et ce bien après les 10 semaines du programme (nous avons un réseau social qui nous permet de continuer à travailler ensemble).

Le no bullshit : si tu vas droit dans le mur, on te le dira. Parce que te donner un retour franc et honnête sera toujours plus constructif et bienveillant.
7Qui anime les sessions ?
C'est Karine Sabatier et Guillaume Chevalier, selon leurs sujets de prédilection, qui animent les sessions de la School à Rennes et à Nantes. A Lyon c'est Alfred Almendra qui anime la School, mais les 3 villes partagent le même programme.

Sur certaines sessions, des entrepreneurs locaux viennent partager leur expérience et leur point de vue sur certaines thématiques (partenariats, acquisition client, business model, etc.) comme Jérôme Tré-Hardy (MaPlatine / Rennes), Hugues Meili (Niji / Rennes), Ludovic Simon (DoYouBuzz / Nantes), Tristan Legros (TheCorner / Brest), Jocelyn Denis (Digitaleo / Rennes).

Enfin, nos partenaires interviennent également sur des sessions plus techniques pour apporter leur expertise sur la protection individuelle des entrepreneurs et sur les aspects financiers.
8Qu'apportent les partenaires de la School ?
Nos partenaires sont des perles !

D'une part parce qu'ils se sont engagés très tôt à nos côtés alors que nous n'avions que très peu de recul sur le programme de la School. Cette confiance nous a permis de consolider le programme et de l'ouvrir notamment aux jeunes de moins de 26 ans pour qui s'inscrire à la School représente un trop lourd investissement.

D'autre part parce qu'ils sont authentiquement concernés et intéressés par les problématiques que traversent les entrepreneurs et sont capables de les aider concrètement : en leur présentant par exemple de potentiels clients ou encore en les accompagnant dans leurs différentes demandes de financement. Merci à eux de croire en vous.
9Quel investissement personnel la School demande-t-elle ?
La School c'est un investissement en temps assez conséquent : outre les 10 sessions du lundi soir (qui se finissent assez tard), il faut être prêt(e) à consacrer du temps à son idée pour la faire avancer. Toutefois, nous avons conçu la School en "cours du soir" pour qu'elle puisse être suivie par des personnes qui sont encore en poste et qui veulent se lancer. Environ un tiers des participants de la School est dans ce cas : envie de sauter le pas mais encore en activité.
10Quels sont les moyens de financer la School ?
Bien qu’une personne ait réussi à faire financer La School par Pole Emploi, une 10aine d’autres s’y sont cassées les dents. Ce n’est donc a priori plus possible. Tu veux quand même essayer ? Lance la démarche au moins un mois avant le début du programme pour avoir une chance d’y arriver.

Ceux qui sont salariés peuvent tenter de faire prendre la School en charge par leur entreprise (dans ce cas il faudra s'acquitter du tarif entreprise).

Pour tous les autres, nous avons mis en place des facilités de paiement en 3 x sans frais, par chèque.